114 fans | Vote

Dallas (2012)
#107 : Tomber De Haut

Christopher et Rebecca apprennent une heureuse nouvelle malgré les circonstances. Harris affirme détenir un secret. John Ross est témoin d'un meurtre.

Popularité


5 - 1 vote

Titre VO
Collateral Damage

Titre VF
Tomber De Haut

Première diffusion
18.07.2012

Première diffusion en France
06.07.2013

Vidéos

Dallas 1x07 Promo - Collateral Damage

Dallas 1x07 Promo - Collateral Damage

  

Photos promo

Rebecca Ewing

Rebecca Ewing

Elena Ramos

Elena Ramos

Ann Ewing

Ann Ewing

Lucy Ewing (Charlene Tilton)

Lucy Ewing (Charlene Tilton)

Diffusions

Logo de la chaîne Chérie 25

France (redif)
Mardi 07.05.2019 à 13:50

Logo de la chaîne TF1 Séries Films

France (redif)
Mardi 28.02.2017 à 08:15

Logo de la chaîne TF1 Séries Films

France (redif)
Lundi 27.02.2017 à 09:00

Logo de la chaîne TF1 Séries Films

France (redif)
Vendredi 24.02.2017 à 10:00

Logo de la chaîne TF1

France (inédit)
Samedi 06.07.2013 à 23:15
1.31m / 14.5% (Part)

Logo de la chaîne TNT

Etats-Unis (inédit)
Mercredi 18.07.2012 à 21:00
3.88m / 0.9% (18-49)

Plus de détails

Titre VF : Tomber De Haut

Diffusion USA : 18 Juillet 2012

Diffusion France : 06 Juillet 2013

Scénariste : Aaron Allen

Réalisateur : Steve Robin

Dans les prairies de Southfork, Christopher se balade à cheval, et va jusqu'à l'arbre des amoureux qui se situe sur la propriété.  Il regarde alors les différentes gravue sur l'arbre : Jock + Ellie, Bobby + Ann ou encore Christopher + Elena.

Lorsqu'il rentre à la maison, il va voir John Ross dans sa chambre, toujours à la recherche de barils de pétroles pour payer ses investisseurs. Une énième discution houleuse d'amorce entre eux.

Chez Elena, Rebecca vient la remercier de l'avoir conduit à l'hopital, en lui amener un panier garnis. Mais elle ne se sent pas bien et Elena la conduit dans sa salle de bain. Alors que Rebbeca est en train de vomir, Elena comprend qu'elle est enceinte, et lui demande de combien de temps. Après lui avoir dit qu'elle était enceinte de 9 semaines, Rebecca s'en va.

Dans Dallas, Ann est dans un parc en train de regarder les enfants jouer. Elle reçoit un coup de téléphone de Bobby qui l'invite à diner. Mais elle lui répond qu'elle ne peut pas car elle est en train de faire les magasins.

Le midi, au restaurant, John Ross invite Lucy à déjeuner. Il lui proposer alors de parler à Gary afin qu'il autorise le forage sur le ranch. En contre-partie, il lui promet une petite somme d'argent.

A Soutfhfork, Elena est en panne de voiture et essaye de la réparer lorsque Christopher arrive. Il essaie de lui parler mais reste assez distante. Lorsqu'il veut pousser la conversation, elle lui dit qu'il devrait appeler Rebecca. Mais comme il refuse, elle finit par lui dire qu'elle est enceinte. Chirstopher s'en va.

Dans les prairies, Bobby et ses hommes sont en train de rassembler du bétail lorsque la police arrive. Ils viennent arrêter Bobby pour avoir agresser Harris Ryland.

Au comissariat, Bobby explique à Lew, son avocat que tout ça est ridicule. Mais ce dernier lui dit que Harris veut simplement des excuses. Il en profite pour lui dire qu'il a fait des recherches sur les agissement de J.R et de son détective, Bum.

Chez Rebecca, Christopher vient l'avoir après la nouvelle qu'il a appris par Elena. Mais il a du mal à la croire, elle qui lui a menti depuis 2 ans. Rebbeca lui dit alors qu'ils soient marié ou pas il y aura toujours cet enfant, et elle pensais qu'il se sentirait concerné lui qui a été abandoné par ses parents biologiques.

Lorsqu'il rentre à Southfork, Christopher annonce la nouvelle à ses parents. Ann lui dit qu'il doit être conciliant, car il s'agit d'un bébé. Elle s'énerve un peu, mais Bobby tente de la calmer. Elle lui dit qu'elle est désolé qu'elle ne se sent pas bien depuis le jour où elle a reçu les fleurs de Harris.

Le soir, John Ross invite Elena ou restaurant. Ils se remémorent leur premier rendez-vous, lorsque John Ross reçoit un message. Après avoir dit à Elena qu'il doit retrouner travailler, et une fois sortir du restaurant, il prend l'appel. Il a ordre de se rendre chez Vincente Cano, qui se demande bien ou en est sa livraison.

Une fois arrivé dans la demeure de Vincente, John Ross, lui dit qu'il a besoin de temps. Mais ce dernier ne veut rien savoir. Il le menace et lui dit qu'il n'a plus qu'une semaine.

Le lendemain, John Ross retrouve Lucy à Southfork qui sort du bureau de Bobby. Elle lui dit qu'elle est désolé. Lorsque il va voir Bobby, il lui dit que quoi qu'il fasse Gary ne donnera pas son aval car il est de son côté et que lucy n'a rien a voir avec tout ça.

John Ross décide alors d'aller voir sa mère. Il lui demande de l'aide. Elle lui propose alors de demander des barils à Elena qui fore sur la proprié Henderson. Mais il ne veut pas la mêler à tout ça.

A Les Vegas, J.R reçoit des nouvelles de Bum. Il lui dit ne ps s'inquiéter pour son fils, il sait très bien qu'il réussira à se débrouiller seul. Il en profite pour demander à son homme de main, ce qu'il a appris sur ce Frank Ashkani. Bum lui explique alors que c'est un homm que Cliff aurait recueilli à Islamabad, et qui l'uarait élevé comme son fils... ceci dit, il ne serait en aucun cas héritier de sa fortune.

A l'hopital, Christopher et Rebecca ont rendez-vous pour établir un test ADN pour vérifier que le bébé est bien celui de Christopher. Rebecca en profite pour s'excuser de ce qu'elle lui a dit concernant ses parent biologiques. Il lui dit de ne pas être désolé car selon lui c'est lui qui doit être désolé d'être tombé amoureux d'un mensonge.

Le midi, au restaurant, Sue Ellen invite Elena à déjeuner. Elle lui explique que John Ross a besoin d'elle. Elle serait prête à l'aider, mais elle ne veut rien savoir sur le forage de Southfork, et ne veut pas se mettre Bobby et Christopher à dos. Sue Ellen lui fait comprendre que le jour où elle aura un enfant, elle espère qu'elle fera le bon choix.

John Ross quant à lui est à la plate-forme. Il reçoit un coup de téléphon d'Elena. Lorsqu'il répond, ce n'est pas elle au bout du fil mais Marta. Elle lui fait comprendre que s'il veut la revoir vivante, il doit venir dans un hôtel à Dallas.

Lorsqu'il arrive à l'hotel, tout ce qu'i l'intéresse c'est de trouver Elena. Dans les couloirs, il croise un couple. Lorsqu'il arrive à la chambre, il comprend que Marta lui a jouer un mauvais tour, et lui dit que sans ça, il ne serait jamais venu.

A Southfork, Christopher vient voir Elena. Elle s'excuse pour lui avoir annoncé que Rebecca était enceinte. Il lui dit que ce n'est pas grave, qu'il veut être avec elle. Mais Elena, lu ifait comprend qu'elle est très heureuse avec John Ross et lui demande de partir.

Dans les bureau de Ryland Transportation, Bobby vient présenter ses excuses à Harris., mais il le prévient que s'il recommence à importuner Ann, il n'hésiterait pas à recommencer. Harris annule alors sa plainte et lui dit qu'il croit connaitre parfaitement Ann, mais qu'en fait il y a beaucoup de choses qu'il ne sais pas. Il lui donne un dossier.

A Dallas, Marta n'en démort par, elle veut absolument de l'aide. Elle veut quitter la ville car elle veut fuir Vincente. Elle devient folle et John Ross la rejette. Il lui dit qu'elle n'obtiendra plus rien de lui, et s'en va.

A soutfork, Christopher reçoit un coup de fils du médecin qui lui demande de venir à l'hôpital. Bobby et Ann décident de l'accompagner.

A Dallas, lorsque John Ross descend de l'hôtel, dans la rue, il découvre le corp de Marta écrasé sur une voiture. Il lève la tête et comprend qu'elle est tombé par la fenêtre de sa chambre. En repartant à sa voiture, il croise à nouveau le couple qu'il a croiser dans le couloir de l'hôtel.

A l'hopital, Christopher apprend qu'il est bel et bien le père de l'enfant de Rebeca. Le médecin lui fait comprendre que Rebecca ne savait pas qu'elle était enceinte, et qu'elle attend des jumeaux. Il l'a rejoint alors en salle d'oscultation, pour assister à la la première échographie, sous les yeux attendrissant de Bobby et Ann.

Le soir à Southfork, Ann est seule devant un feu de cheminée, lorsque Bobby la rejoint. il lui dit qu'il s'est excusé auprès de Harris, et qu'il lui a donné un dossier pour en savoir plus sur elle. Mais Bobby la rassure et lui dit qu'il n'a pas besoin d'en savoir plus et qu'il lui fait confiance. Il décide de mettre le dossier au feu, et prend Ann dans ses bras. On voit la photo d'un enfant en train de brûler.

A l'extérieur, John Ross revient accueilli par Elena qui s'inquiétait de ne pas le trouver à la plateforme. Ils sont alors interrompu par la police qui vient arrêter John Ross pour le meurtre de Marta.

Rédigé par sabby

Ext. Southfork

Christopher : Whoa, whoa.

 

Int. Southfork – Chambre de John Ross

John Ross : J'ai besoin de forer, et je ne peux pas si je ne dispose pas des droits miniers. Ne me dis pas que c'est légalement possible. Tu es un avocat doué. Défait-le. Tu n'as pas des veaux à mettre au monde ?

Christopher : Marta et toi. Tu sais que j'aurais pu utiliser ça contre toi , mais je n'y étais pas obligé. je n'aurai pas dû. Souviens-toi quand on jouait au basketball, le premier arrivé à 10 ? J'ai toujours su que si je te laissais marquer quelques points, tu deviendrais arrogant et que tu baisserais la garde. La confiance est hermétique. Tu ne sauras pas le dissoudre ou alors fais en sorte d'avoir la majorité des votes.

John Ross : Nous verrons ça.

Christopher : Tu ne peux pas gagner, John Ross. Sans les droits miniers de Southfork, tu ne peux même pas vendre la boue de tes bottes.

John Ross : Je te laisserai avoir ça gratuitement.

Christopher : Le nom des Ewing ne signifie rien pour toi, mais il représente beaucoup pour moi. Et peu importe ce que tu feras la prochaine fois, J'espère que tu laisseras Elena en dehors de ça.

John Ross  Merci pour le dessous-de-verre.

Christopher : Ce n'est pas parce que je me bats à la loyale que ça signifie que je ne me battrai pas... Pour Southfork et pour Elena.

 

**********   Générique   **********

 

Chez Elena - Salon

Elena : Rebecca. Que fais-tu là ?

Rebecca : Je suis venue te remercier de m'avoir conduite à l'hôpital l'autre jour. Je sais que je t'ai mise dans une position très gênante Et... tu as très bien réagi. Alors... Merci.

Elena : C'est gentil.

Rebecca : Je n'attends pas de toi que tu me pardonnes pour ce que j'ai fait à Christopher. Et je sais que cela prendra plus qu'un panier cadeau pour t'y rendre mais c'est juste que ... juste que j'espère...

Elena : Ça va ?

Rebecca : Ouais, oui, je vais bien.

Elena : Non, non, tu as l'air malade. OK, ma salle de bain est juste là.

 

Chez Elena – Salle de bain

Elena : Le saignement de nez l'autre jour n'était pas un hasard, n'est-ce pas ?

Rebecca : Non.

Elena : Tu en es à combien ?

Rebecca : Neuf semaines.

Elena : Est-ce que tu savais avant...

Rebecca : L'hôpital ? Non.

Elena : Tu l'as dit à Christopher ?

Rebecca : J'ai essayé de l'appeler. Il... Il ne répond pas.

Elena : Becca, il doit le savoir.

Rebecca : Je sais. Je... Je suis désolée. Je devrais y aller. Désolée d'avoir vomi dans ta salle de bain.

 

Ext. Dallas - Parc

Au téléphone…

Bobby : Où es-tu ?

Ann : Chez Neiman.

Bobby : Tu rentres bientôt ? Je m'étais dit que peut-être, tous les deux on pourrait aller faire un tour vite fait avant le dîner.

Ann : Je crois que ça ne va pas être possible. On remet ça à plus tard ?

Bobby : Bien sûr. D'accord, on remet ça.

Ann : Je... je devrais y aller. Je suis en ligne.

Bobby : Okay. On se verra au dîner.

Femme : Viens. Viens ici. Viens ici.

 

Dallas - Restaurant

John Ross : Toutes les grandes personnes buvaient. Je voulais aussi être un adulte. Alors j'ai piqué cette clé, j'ai ouvert le bar, et je me suis versé un verre entier. La chose marrante était que je pensais que ça aurait le goût de thé glacé, et même si ça avait le goût d'une pile acide, Je me suis forcé à boire tout le verre. Introduction au bourbon 101. Et ça, c'est quand tu m'as trouvé.

Lucy : Tu étais à moitié mort sur le sol... Et la première chose que j'ai pensé, "oui, c'est bien le fils de sa mère."

John Ross : Lucy, tu étais et tu seras, toujours ma cousine préférée.

Lucy : Qu'est-ce que tu veux ?

John Ross : J'ai besoin que tu parles à oncle Gary. Il y a un fidéicommis de droits miniers attaché à Southfork, et le seul moyen pour que je puisse forer est que J.R. et Gary l'annulent. Southfork est au-dessus de deux milliards de barils d'un pur brut. Et maintenant que le pétrole Ewing est de retour, nous allons tous en profiter.

Lucy : Tu n'es plus le petit garçon saoul que j'ai trouvé à moitié mort sur le sol, n'est-ce pas ?

John Ross : Et non M'dame, je ne le suis plus.

Lucy : Je suis sûr que ton père serait très fier .

John Ross : S'il y avait quelqu'un que oncle Gary écouterait plus que Bobby, c'est toi. Maintenant, si tu peux le faire venir et faire en sorte qu'il soit en faveur de me faire forer sur Southfork, je suis prêt à t'offrir une part sur le pétrole Ewing. Une grosse part.

 

Ext. Southfork

Christopher : La batterie encore ?

Elena : Non. Euh, les bougies, je pense. En fait, peux-tu faire tourner le démarreur ?

Christopher : Bien sûr.

Elena : Merci.

Christopher : Des étincelles ? Le capteur de vilebrequin peut-être ?

Elena : Ouais, peut-être.

Christopher : Elena.

Elena : Christopher, non.

Christopher : Je sais. Tu es avec John Ross maintenant.

Elena : Oui, et tu dois le respecter.

Christopher : C'est le cas. Enfin, je devrais. C'est juste que... je te dois de meilleures excuses pour ce que je t'ai dit récemment. La seule raison pour laquelle je t'ai retiré du projet du méthane était que... toi et moi nous étions trop proches.

Elena : Tu essayais d’être juste envers Rebecca. Je comprends.

Christopher : Je tiens à toi, Elena. Et j'aurais dû me battre plus pour toi. Quand tu ne t'es pas montré à notre mariage, au lieu d'agir comme un ado blessé, j'aurai dû venir te chercher.

Elena : Tu dois appeler Rebecca.

Christopher : Pourquoi dois-je l'appeler ?

Elena : Parce qu'elle a essayé de te joindre.

Christopher : Attends, comment le sais-tu ?

Elena : Il faut vraiment que tu l'appelles.

Christopher : Pourquoi tu rabâches ? Il y a d'autres moyens de me faire partir si c'est ce que tu recherches.

Elena : Elle est enceinte !

Christopher : Elle voulait être la première à te le dire. Attends, Christopher.

 

EXT. Southfork

Bobby : Ok les mecs. Allez. Ce sera la dernière. Fais le rentrer ici. Tu ne peux pas juste laisser tomber, Tommy. Et nous y voilà. Tu l'as ? Ok.

Policier : Mr. Ewing ?

Bobby : Et, les garçons, c'est ok. C'est ok. Prends juste ça. Officiers. Puis-je vous aider ?

Policier : Bonjour. Vous êtes Bobby Ewing ?

Bobby : Oui. Quelque chose ne va pas ?

Policier : Mr. Ewing, vous êtes en état d’arrestation pour l'agression de Harris Ryland.

 

Dallas - Commissariat

Bobby : Lew, ces accusations sont des conneries !

Lew : Je suis d'accord.

Bobby : Tout ce que Harris veut faire c'est m'impliquer dans un stupide combat comme ça il reprendra Ann dans ses filets.

Lew : Il y a un marché sur la table.

Bobby : Quel sorte de marché ?

Lew : Tout ce que Mr Ryland veut ce sont des excuses. Des excuses et il abandonne les charges. Bobby, fais-moi confiance, tu ne veux pas aller en justice. Mr Ryland est...

Bobby : Ryland est un fils de pute suffisant, et je refuse d'aller le voir et de lui embrasser sa bague.

Lew : Mr Ryland a ses tentacules enveloppées autour de tout le monde, Partout... Grandes entreprises, gouvernement, le tribunal. Une résistance, Bobby, et il peut faire s'écrouler tout autour de toi.

Bobby : Où en est-on dans la recherche de J.R. ?

Lew : Tu as dit que tes investigateurs vérifiaient ses relevés téléphoniques. Ils n'ont rien trouvé à faire lever le sourcil. J.R a été très prudent.

Bobby : Bien sûr qu'il l'a été. Et la maison de retraite ?

Lew : Nous avons déjà visionné les cassettes de sécurité. Encore, rien.

Bobby : Si J.R. et Marta faisaient du business, ça a dû se passer là-bas.

Lew : Mes garçons ont réglé ça. C'est une information sur ton frère P.I, Bum.

 

Chez Rebecca

Rebecca : Je devine qu’Elena t'a parlé.

Christopher : Où est ton frère ?

Rebecca : Je lui ai dit de partir. Christopher, nous devons parler de ce que nous allons faire.

Christopher : C’est juste une autre ruse.

Rebecca : Je ne mens pas.

Christopher : Tu m'as menti durant 2 ans. Comment suis-je supposé croire un seul mot sortant de ta bouche ?

Rebecca : Nous allons avoir un bébé, Christopher. Peu importe que tu sois mon mari ou pas, tu resteras son père.

Christopher : Je,je veux dire,c'est... c'est juste un stratagème.

Rebecca : Bien. Quoi que tu veuilles dire toi-même. Je, je pensais vraiment que tu serais plus adulte sur ce point, tenant compte de ce que tes parents biologiques ont fait pour toi, mais je suppose que non.

 

Int. Southfork - Cuisine

Bobby : Tu penses qu'elle ment ?

Christopher : Bien, elle a menti à propos de beaucoup d'autres choses.

Bobby : Oh, Christopher, il s'agit d'un bébé ?

Christopher : J'ai pris rendez-vous avec le docteur demain matin. Nous allons faire un test de paternité.

Bobby : Fils, je sais qu'elle a menti. Mais, mais tu penses vraiment qu'elle t'a trompé ?

Christopher : Je ne sais pas de quoi elle est capable. C'est une menteuse.

Ann : Grâce à toi cette fille essaie d'agir bien, Et tout ce que tu fais est méchant et cruel !

Bobby : Annie !

 

Ann : Je suis désolée. Je ne sais pas ce qui m'arrive ces temps-ci. Ces fleurs de Harris... Pas ça s'il te plait.

Bobby : Annie, depuis que tu as reçu ces fleurs tu es énervée. Tu n'as pas dormi.

Ann : Je vais bien, Bobby.

 

Bobby : Okay. Bien, il y a quelque chose que je dois te dire. La semaine dernière, après que tu ais reçu ces fleurs, je suis allé voir Harris.

Ann : Quoi ?

Bobby : Je l'ai un peu giflé, et maintenant il porte plainte. Il a dit qu'il abandonnait les charges si je m'excusais.

Ann : Pourquoi as-tu fait ça ?

Bobby : Parce qu'il le méritait.

Ann : C'est incroyable.

Bobby : Annie.

Ann : Non s'il te plait. Je ne peux pas.

 

Dallas - Restaurant

Elena : Quand tu m'as emmené ici pour la première fois, Je me souviens avoir pensé, "wow, s'il m’emmène ici pour un 1er rendez-vous, il doit réellement penser que je l'aime bien".

John Ross : Je savais que tu aimais la bonne cuisine. Et c'est ici qu'il font le meilleur burger jalapeno de la ville.

Elena : Oui.

John Ross : J'étais assez confiant sur le fait que je t'avais.

Elena : oh.

John Ross : Je ne sais pas ce que je serai devenu sans toi, Elena. Ces derniers jours, je me sens comme si je marchais sur une sorte de chemin bancal, mais quand je suis avec toi, tout est tranquille. Quand nous érigeons ces tours de forage et nous les faisons fonctionner, tout s'installe j'ai pensé que nous pourrions faire un voyage.

Elena : Hmm...

John Ross : Qu'est-ce que c'est ? Euh ?

Elena : Qu'est-ce qui ne va pas ?

John Ross : Désolé. Je viens juste de me rappeler de quelque chose pour le travail. Tu... Tu m'en veux si je sors pour passer un coup de fil ?

Elena : Reviens vite.

 

Dallas - Ext. Restaurant

John Ross : Allo ?

Homme : Mr Ewing. Vincente veut vous rencontrer ce soir.

John Ross : Dites à Mr Cano que je suis occupé. Je l’appellerai demain matin.

Homme : Vous viendrez dans une heure. Il veut le compte rendu sur le pétrole que vous avez promis. Une heure, Mr Ewing.

 

Chez Vincente Cano

Vincente : La parole se déplace comme le pétrole dans un oléoduc, Mr Ewing, et le problème c'est qu'il n'y a pas de pétrole dans votre oléoduc.

John Ross : Donnez-moi juste 2 jours de plus, vous aurez votre pétrole.

Vincente : Vous savez, nous avons une danse au Venezuela appelé la joropo. C'est comme une valse, vous voyez, excepté qu'à la place des usuels 3/4 temps, c'est alterné entre 3/4 et 6/8. 6/8 c'est très rapide. Maintenant... Alterner entre les 2 tempo c'est très difficile. Il faudrait... un danseur compétent... quelqu'un comme moi. Mon point de vue c'est ça. Je peux reconnaître un bon danseur quand j'en vois un, Mr Ewing. Et vous... Vous n'êtes pas un bon danseur. N'oubliez pas que je possède le privilège du ranch de votre famille. C'était une partie du marché.

John Ross : Mr Cano, je- je sais que vous n'êtes pas intéressé par l'immobilier. Vous voulez le pétrole. Si je voulais encore faire un échange ?

Vincente : Un marché ? Pour quoi ?

John Ross : Marta del Sol. On l'a connaît tous les deux sous le nom de Veronica. Elle s'est retirée de la vente de Southfork. Elle vous a menti à propos du prix d'achat, et elle a encaissé la différence. J’ai découvert et elle a été une vraie douleur dans mon dos. Alors prenez des gars pour lui parler, chassez la hors de la ville, jusqu'à Las Vegas. Tenez la, le plus loin possible de moi. De nous.

Vincente : Une semaine de plus, Mr Ewing. C'est tout... Mais si nous n'obtenons pas ce qu'on nous a promis, nous prendrons SouthFork et tout ce qu'il y a avec.

 

Int. Southfork - Salon

John Ross : Lucy c'est quoi ce bordel ?

Lucy : Désolé, John Ross.

 

Int. Southfork – Bureau de Bobby

John Ross : Tu l'as mise dans ta poche, maintenant ? Comment comptes-tu la payer ? Tradition, famille, miss Ellie, et toutes ces conneries ?

Bobby : Elle n'a jamais fait partie de l'affaire. Elle et Gary sont de mon côté. Mais je suis ravi que l'aies emmené manger un brunch. C'est chouette de vous voir aussi proche l'un de l'autre.

John Ross : Je dois aux investisseurs de JR, si je n'ai pas commencé à produire de pétrole d'ici la fin de la semaine c'est l'enfer qui va se déchaîner

Bobby : J'aurais vraiment espéré que nos enfants se seraient sortis du trou que cette famille a creusé. Mais J.R. te fait juste glisser vers le bas avec lui

John Ross : je ne peux pas laisser mon père se pendre pour sécher

Bobby : Eh bien ... Si J.R étais là ... je suis sûr qu'il serait fier

John Ross : Oncle Bobby tu dois me laisser forer.

Bobby : Voilà ce qui arrive, jeune garçon. Je t’empêcherai de forer, je ferai le lien entre JR et la fraude, et j'ai mon contrat en retour. Et là, toi et ton père vous ne remettrez plus jamais un pied sur ma propriété.

 

Bureau de Sue Ellen

Sue Ellen : Tu aurais du me laisser gérer ça.

John Ross : J'aurais dû aller voir Gary directement. Une lourde différence de charge ça aurait fait. Bobby et Gary ne changerons pas d'avis, et je ne pourrais pas forer, les bailleurs de mon père aura ma tête au bout d'un pic, et tout ce deal sera foutu.

Sue Ellen : Tu l'as entendu de ton père ?

John Ross : Tu plaisantes ? Je n’ai pas la moindre idée de l’endroit où il se trouve où de comment le joindre. Et il veut que ce soit ainsi.

Sue Ellen : Tu dois du pétrole aux gens, mais ça ne doit pas forcément être du pétrole de Southfork. Qu’en est-il du tracé d'Elena sur le site des Henderson ?

John Ross : Non, je vais pas demander à Elena de me fournir quelques barils. Je refuse de la mêler à cette merde.

Sue Ellen : C'est une femme d'affaire. Et elle est deja dans la merde.

John Ross : Elena est la seule bonne chose dans ma vie, et je veux que ça reste comme ça. Je veux qu'elle soit en sécurité.

Sue Ellen : Tu m'as demandé de t'aider.

John Ross : J'ai changé d'avis.

Sue Ellen : Une confiance de cent ans n'aura pas lieu devant un tribunal. Si mon fils ne trouve pas un moyen pour le résoudre, sa mère le fera.

John Ross : J’ai regardé les mauvais barils. Je voudrais vraiment avoir votre confiance J R

 

Las Vegas

J.R : John Ross peut gérer ça lui-même. C'est un fragment du vieux forage. Tu as obtenu l'information sur le bras droit de Cliff que je t'avais demandé ?

Bum : Oui je l'ai. Premièrement, son nom n'est pas Frank. C'est Raheed Durrani. Cliff l'a arraché aux rues d’Islamabad, il y a 30 ans, pris un réel ensoleillement de l'enfant, il l’a traitel comme tel... il lui a donné une éducation à l'américaine Diplôme du lycée, Beau costume... tout sauf l'héritier de sa fortune.

J.R : Donc il se sent biaisé ?

Bum : Tu ne le serais pas ?

J.R : Le type a obtenu un putain de master, et il est toujours coursier ? Un homme trahi est un homme dangereux. Demande à mon fils.

 

Hôpital de Dallas

Médecin : Donc, on va exécuter le prélèvement de villosités choriales avec un coton tige dans la joue de votre mari et nous devrions avoir les résultats plus tard dans l'après-midi.

Rebecca : Merci.

Christopher : Le jour où je t'ai rencontré dans ce train, je ne savais pas où j'allais. Elena m’avait quitté. Je me sentais désolé pour moi-même. Et puis tu t'es assise en face de moi, cette belle femme. Tu n'arrêtais pas de me poser questions sur questions jusqu'à ce que je sorte de ma réserve. Je croyais que tu étais si gentille... Honnête.

Rebecca : Christopher, je suis désolée...

Christopher : Non, c'est moi qui suis désolé. C'est moi qui suis tombé amoureux d'un mensonge.

Rebecca : Non, je suis désolée pour ce que j'ai dit hier sur tes parents naturels. Ils t'ont abandonné, et tu n'aurais jamais abandonné personne. Je te connais, Chris. Sans doute mieux que quiconque.

 

Dallas - Restaurant

Elena : Pourquoi il ne me l'a pas demandé lui-même ?

Sue Ellen : Parce que c'est un homme. Et pire, c'est un Ewing. Et les Ewings ont toujours besoin de croire qu'ils ont tout sous contrôle. John est un bon garçon, et il a un grand cœur, et il ne voulait pas que tu penses qu'il profitait de toi. Mais les investisseurs de son père sont très impatients et très déraisonnables, et les barils que tu pourras lui donner l'aideront à les calmer jusqu'à ce que John Ross puisse avoir son fonctionnement à pleine capacité

Elena : John Ross sait que je ne veux rien savoir du forage à Southfork. Il respecte ça. C'est ce qu'il veut.

Sue Ellen : Tu ne forerais pas à Southfork, tu aiderais John Ross a garder la tête hors de l'eau. Son père a posé ça sur ses cuisses, verrues et tout, et John Ross essaie d'en tirer le meilleur. Je veux que mon fils réussisse.

Elena : Et moi aussi. Vous n'êtes pas la seule qui se préoccupe de John Ross. Mais je me préoccupe aussi de Christopher et Bobby. Pas vous ?

Sue Ellen : Elena, quand viendra le jour où tu devras choisir entre ton enfant et quelqu'un d'autre, j'espère que tu feras le bon choix. Et en tant que seul investisseur de ton entreprise en essor, j'espère que tu feras toujours le bon choix.

 

Ext. Southfork – Parcelle de forage

Au téléphone...

John Ross : Hey. Je suis content que ce soit toi. Ecoute, j'ai besoin de te demander quelque chose

Marta : Quoique tu veuilles lui demander, je lui transmettrai.

John Ross : Comment ça se fait que tu ais son téléphone ?

Marta : Pourquoi on ne lui demanderait pas tous les deux ?

John Ross : Marta, qu'est-ce que tu as fait ?

Marta : Il y a un hôtel à l'angle de Walker et de la troisième. Chambre 918 et ne pense même pas à appeler la police. Je la tuerai.

John Ross : Ecoute, sale salope dérangée, tu poses un doigt sur elle... Allo ? Allo ?

 

Dallas - Hotel

John Ross : Elena ? Elena ? Où elle est bon sang ?

Marta : Ils m'ont suivi toute la journée. Dieu merci tu es ici.

John Ross : Marta, où est Elena ?

Marta : Je savais que c'était toi qui m’avais vendu à Vicente. C'est bon.

John Ross : Elena ?

Marta : Elle n'est pas ici. Tu dois m'aider.

John Ross : Aider ? Pourquoi devrais-je aider ?

Marta : Parce que tu m'as entraîné là-dedans ! Si tu fais ça, je te tuerai. Si tu te préoccupes de sa sécurité, tu vas m'aider.

 

Chez Elena :

Christopher : C'est un mauvais moment ?

Elena : Um, j'ai perdu mon téléphone. Je pensais que je l'avais laissé au restaurant, mais ce n'est pas là.

Christopher : Je suis désolé.

Elena : Comment ça va ?

Christopher : J’ai été mieux

Elena : Tu n'aurais pas dû le découvrir comme ça. C’est ce qui n'allait pas avec moi.

Christopher : Non, ça... ça ne l'était pas. Tu sais, tu as fait ce que tu pensais juste.

Elena : Et maintenant tu dois faire la bonne chose

Christopher : Elena, je veux encore être avec toi.

Elena : Non, Christopher, on ne peut pas.

Christopher : Ce n’est pas important ce que dit le test et je sais qu'une part de toi veut encore être avec moi évidement mais toi et John Ross...

Elena : Non, toi et ton enfant je ne peux pas me mettre en travers de ça. Ça peut marcher avec John Ross. On est heureux, tu dois arrêter. S'il te plait

 

Ryland Transportation – Bureau de Harris

Harris : Je suppose que c’est le bon timing ?

Bobby : Impliqué la police... je déteste m'abaisser à ça, c'est un geste vilain. je m'excuse.

Harris : Si par laid, tu veux dire lâche, alors oui, c'était très laid et si tu n'es pas là pour t'excuser, j'ai bien peur que ce soit un geste nécessaire.

Bobby : Ce n'est pas nécessaire Harris, je m'excuse.

Harris : Linda, appelle mon avocat dit lui que je veux abandonner toutes les charges contre Mr Ewing. Oui. Merci ma chère Tu vois? C’est indolore

Bobby : Je veux être très clair Harris, mes excuses ne veulent pas dire que je regrette ce que j'ai fait tu ne salis ma femme en aucune manière, et je te battrais le dimanche suivant.

Harris : Tu ne le feras pas si tu es intelligent.

Bobby : J'étais prêt à aller au tribunal, mais je ne voulais pas faire plus de peine à ma femme. Douleur dont tu es responsable.

Harris : Alors... on y est. C’est pour cela que t'es là n'est-ce pas ? Découvrir quel genre de personne est vraiment ta femme ?

Bobby : Je sais quel genre de personne est vraiment ma femme elle tient quelque chose en retour et tu veux savoir quoi ? Pourquoi tu ne passes pas devant pour voir dedans ?

Harris : Viens-en à tes propres conclusions. Il y a beaucoup sur Annie que tu ne sais pas

 

Dallas - Hotel

Marta : Vicente a gelé mes comptes bancaires. Je n'ai pas d'argent et j'ai vraiment besoin de sortir du pays.

John Ross : Combien ?

Marta : Quoi?

John Ross : D’argent. Combien d'argent ?

Marta : Je ne veux pas d'argent.

John Ross : Alors qu'est-ce que tu veux merde?

Marta : Je veux assumer la responsabilité tu m'as impliqué la dedans, tu dois m'aider.

John Ross : Marta, je suis là pour trouver Elena mais où est-elle? Tu ne l'as pas.

Marta : C’était la seule façon de t'avoir ici.

John Ross : Tu as volé son téléphone.

Marta : J'ai besoin de toi pour m'aider. S'il te plait, John Ross, s'il te plait, s'il te plait.

John Ross : Tu filmes ça? Qu'est-ce que tu pensais qu'il allait se passer ici? Qu'est ce qui ne va pas avec toi ?

Marta : J'ai gagné ce que j'ai. J’ai gagné pour billet pour les bidonvilles de Caracas.

John Ross : Félicitations.

Marta : J’ai besoin de regarder par moi-même et je pense que l'on avait ça en commun mais tu es juste un garçon pourri gâté t'as le droit à rien pas moi. Pas l'amour de la petite copine. Rien

John Ross : Donne-moi ça.

 

Int. Southfork - Cuisine

Christopher : Très bien, tu es de quel côté ?

Ann : Christopher, elle n'a jamais menti sur son amour envers toi, elle a menti sur quelque chose de son passé, quelque chose dont elle avait honte.

Bobby : Tu sais, si elle n'avait pas dit la vérité, tu serais encore heureux et amoureux et la nouvelle de ce bébé aurait été accueillie avec joie plutôt qu'avec chagrin. Tu peux encore avoir cette vie... Toi et Rebecca et votre enfant.

Christopher : Oui, peut-être. Ce n'est pas ce que je veux.

 

Dallas – Ext. Hotel

Lorsque John Ross descend de l’hôtel, il découvre le corps de Marta écrasé sur une voiture.

 

Int. Southfork - Cuisine

Christopher : C'est le docteur. Bonjour? Oui. Pourquoi ? D'accord, bien. Merci. Ils ne veulent pas me donner les résultats au téléphone. Ils veulent que j'y aille.

Bobby : Nous allons venir avec toi.

 

Hôpital de Dallas :

Docteur : Il y a une correspondance ADN. Vous êtes le père.

Christopher : Vous ne pouviez pas nous dire ça au téléphone ?

Docteur : Quand votre femme a été traitée à l'hôpital la semaine dernière, c'était pour des saignements de nez et de la fatigue. Elle ne savait pas, et les médecins ne savaient pas qu'elle était enceinte avant qu'ils ne détectent l'hormone HCG dans son test sanguin. Donc ce n'est pas avant aujourd'hui que nous avons fait l'échographie et détecté plusieurs battements de cœur. Vous attendez des jumeaux.

 

Rebecca : Viens là. Ce sont nos bébés.

 

Int. Soutfork - Salon

Bobby : Les accusations sont abandonnées.

Ann : Je suis désolée que tu ais du t'excuser.

Bobby : Ne sois pas désolée. Harry m'a donné ça. Il a dit que tu savais ce que c'était. Il m'a dit que tout ce que j'avais besoin de savoir sur toi est dans cette enveloppe. Je mentirais, Annie, si je disais que je ne voulais pas savoir ce qui t'a tellement bouleversée. J'espérais juste que tu aurais assez confiance en moi pour me le dire. Je n'ai pas besoin d'ouvrir ça. Tout ce que j'ai besoin de savoir sur toi... Est juste ici. Je sais que tu vas régler ça par toi-même. Mais si tu as besoin de moi... Je suis là. Tu peux me faire confiance.

 

Ext. Soutfork

Elena : Tu n'étais pas à la plate-forme. Où étais tu ?

John Ross : Oh! C'est bon de te voir aussi. Qu'est ce que c'est ?

Elena : Mmm. Chéri, je sais que tu as des problèmes.

John Ross : Quoi ? Comment peux-tu ...

Elena : Sue Ellen m'a parlé. Elle m'a dit à propos des investisseurs de ton père.

John Ross : Elena, je ne peux pas de demander...

Elena : C'est bon. Je veux aider.

John Ross : Tu n'as pas à aider.

Elena : Je le veux. Nous sommes là-dedans tous les deux. J'ai fait mon choix.

 

Bobby : Officiers, ceci a été réglé. Parlez à Harris Ryland.

Policier : Monsieur, nous ne sommes pas là pour vous. Nous recherchons votre neveu.

John Ross : Qu'est ce qui se passe ?

Policier : Monsieur, est-ce votre voiture? Nous avons des témoins qui disent qu'un homme correspondant à votre description et votre plaque a été vu s'enfuyant de la scène de crime cet après-midi.

Bobby : Et bien, ce doit être un malentendu.

John Ross : Quel crime?

Policier : Le meurtre de Veronica Martinez Je pense que vous la connaissiez sous le nom de Marta Del Sol. Monsieur, nous avons besoin de vous poser quelques questions.

Rédigé par sabby

Ext. Southfork

Christopher : Whoa, whoa.

 

Int. Southfork – John Ross’ room

John Ross : I need to drill, and I can't if I don't have the mineral rights. Don't tell me it's legally binding. You're a trust lawyer. Unbind it. Don't you have some cows to go birth?

Christopher : You and Marta. You know, I could've used this against you, but I didn't have to. I shouldn't have to. Remember when we used to play pickup basketball, first to 10? I always knew if I let you score a few points, you'd get cocky, let your guard down. The trust is airtight. You're not gonna be able to dissolve it or get a majority vote.

John Ross : We'll see about that.

Christopher : You can't win, John Ross. Without the mineral rights on Southfork, you can't even sell the mud off your boots.

John Ross : I'll let you have that for free.

Christopher : The Ewing name might not mean anything to you, but it means something to me. And whatever your next move is, I hope you leave Elena out of it.

John Ross : Thanks for the coaster.

Christopher : You know, just 'cause I'm fighting fair doesn't mean I won't fight... For Southfork and for Elena.

 

**********     Opening     **********

 

Elena’s home – living room

Elena : Rebecca. What are you doing here?

Rebecca : Um, I just came to thank you for driving me to the hospital the other day. I know I put you in a really awkward position, and, well, you were really cool about it, so... Thank you.

Elena : That's sweet.

Rebecca : I don't expect you to forgive me for what I did to Christopher. And I certainly know it'll take more than a gift basket to get you there. But I just... I just hope...

Elena : Are you okay?

Rebecca : Yeah. Yeah, no, I'm fine.

Elena : No, no, you look sick. Okay, my bathroom's right there.

 

Elena’s home – bathroom

Elena : Nosebleed the other day wasn't just random, was it?

Rebecca : No.

Elena : How far along are you?

Rebecca : Nine weeks.

Elena : Did you know before the...

Rebecca : the hospital? No.

Elena : Have you told Christopher?

Rebecca : I tried calling. He... he doesn't answer.

Elena : Becca, he has to know.

Rebecca : I know. I... I'm sorry. Um, I should go. I... Oh, um... I'm sorry I threw up in your bathroom.

 

Ext. Dallas - Park

On phone…

Ann : Hey.

Bobby : Hey. Where are you?

Ann : I'm at Neiman's.

Bobby : Oh. Well, you gonna be home soon? I thought maybe the two of us could take a quick ride before dinner.

Ann : Oh. Um... I don't think I can make it.

Bobby : Rain check?

Ann : Sure. A rain check would be fine. I...I should go. I'm in line.

Bobby : Okay. I'll see you at dinner.

Woman : Come on. Come here. Come here.

 

Dallas - Restaurant

John Ross : All the grown-ups were drinking. I wanted to be grown-up, too. So I snuck that key, got in that cabinet, poured my drink to the top. Funny thing was, I thought it was gonna taste like iced tea, and even though it tasted like battery acid, I forced myself to drink that whole drink. Introduction to bourbon 101. And that's when you found me.

Lucy : You were half past gone on the floor, and first thing I thought was, "yep, he's his mama's son."

John Ross : Lucy, you were, and always will be, my favorite cousin.

Lucy : What do you want?

John Ross : I need you to talk to Uncle Gary. There's a mineral-rights trust tied to Southfork, and the only way I can drill is if J.R. And Gary sign off. Southfork's is sittin' on two billion barrels of the purest crude. Now, when Ewing oil is back in the game, we will all benefit.

Lucy : You're not that drunk little boy I found passed out on the floor anymore, are you?

John Ross : No, ma'am, I am not.

Lucy : I'm sure your daddy's real proud.

John Ross : If there's anyone Uncle Gary'll listen to more than Bobby, it's you. Now, if you can get him to come down in favor of me drilling on Southfork, I'm prepared to offer you a stake in Ewing oil. A significant stake.

 

Ext. Southfork

Christopher : Battery again?

Elena : No. Uh, spark plug, I think. Actually, could you give it a crank?

Christopher : Sure.

Elena : Thanks.

Christopher : Any sparks? Crankshaft sensor, maybe?

Elena : Yeah, maybe.

Christopher : Elena.

Elena : Christopher, don't.

Christopher : I know. You're with John Ross now.

Elena : Yeah, and you need to respect that.

Christopher : I do. I mean, I should. It's just... I owe you a better apology for the things I've said to you lately. The only reason I shut you out of the methane project was because... you and I were getting too close.

Elena : You were trying to be fair to Rebecca. I get that.

Christopher : I care about you, Elena. And I always should've fought harder for you. When you didn't show up at our wedding, instead of me acting like some hurt teenager, I should've gone after you.

Elena : You need to call Rebecca.

Christopher : Why do I need to talk to her?

Elena : Because she's been trying to reach you.

Christopher : Wait, how do you know that?

Elena : You really need to call her.

Christopher : Why are you harping on this? There are other ways to push me away, if that's what you're trying to do.

Elena : She's pregnant! She should've been the one to tell you. Wait, Christopher.

 

EXT. Southfork

Bobby : Okay, boys. Come on. This'll be the last one. Get him in there. You can just drop it, Tommy. There we go. Got him? All right. Yeah, yeah, yeah, yeah, yeah.

Cop : Mr. Ewing?

Bobby : Hey, boys, it's all right. It's all right. Just take that. Officers. Can I help you with something?

Cop : Hi. Are you Bobby Ewing?

Bobby : Yes. Is there anything wrong?

Cop : Mr. Ewing, you're under arrest for the assault of Harris Ryland.

 

Dallas Police Department

Bobby : Lew, these charges are bullshit!

Lew : I agree.

Bobby : All Harris wants to do is get me involved in some stupid fight so he can get his hooks back into Ann.

Lew : There's a deal on the table.

Bobby : What kind of deal?

Lew : All Mr. Ryland really wants is an apology. Apologize, and he will drop the charges. Bobby, trust me, you don't want to take this to court. Mr. Ryland is...

Bobby : Ryland is a smug son of a bitch, and I refuse to go to him and kiss his ring.

Lew : Mr. Ryland has his tentacles wrapped around everyone, everywhere... big business, governments, the courts. One tug, Bobby, and he can make this unravel all around you.

Bobby : Where are we in trying to find J.R.? You said your investigators were checking out his phone records.

Lew : They found nothing eyebrow-raising. J.R. Was very careful.

Bobby : Of course he was. The nursing home?

Lew : We've already looked at the security tapes. Again, nothing. If J.R. And Marta did business, it had to have happened there. My boys did turn this up. It's information on your brother's P.I, Bum.

 

Rebecca’s home

Rebecca : I guess Elena told you.

Christopher : Where's your brother?

Rebecca : I told him to leave. Christopher, we need to talk about what we're gonna do.

Christopher : This is just another ruse.

Rebecca : I'm not lying.

Christopher : You been lying to me for the past two years. How am I supposed to trust a single word that comes out of your mouth?

Rebecca : We're having a baby, Christopher. Whether you're my husband or not, you're still its father.

Christopher : This is crazy. I... I mean, this... this is just another ploy.

Rebecca : Fine. Whatever you want to tell yourself. You know, I...I really thought you'd be more adult about this, considering what your birth parents did to you, but I guess not.

 

Int. Southfork - Kitchen

Bobby : You think she's lying?

Christopher : Well, she's lied about everything else.

Bobby : Oh, Christopher, about a baby?

Christopher : I made an appointment with the doctor tomorrow morning. We're getting a paternity test.

Bobby : Son, I know she lied. But... but do you really think she'd be unfaithful?

Christopher : I don't know what she'd do. She's a liar.

Ann : You know, that girl is trying to do right by you, and all you're being is spiteful and cruel!

Bobby : Annie!

Ann : I'm sorry. I don't know what's gotten into me lately. Those flowers from Harris... Don’t. Please.

Bobby : Annie, ever since you got those flowers, you've been edgy. You haven't slept.

Ann : I'm fine, Bobby.

Bobby : Okay. Well, there's, uh, something I haven't told you. Last week, after you got the flowers, I went to see Harris.

Ann : What?

Bobby : I slapped him around a little, and now he's pressing charges. He says he'll drop the charges, but only if I apologize.

Ann : Why did you go do that?

Bobby : Because he deserved it.

Ann : This is unbelievable.

Bobby : Annie.

Ann : Don't. Please. I can't.

 

Dallas - Restaurant

Elena : When you brought me here for the first time, I remember thinking, "wow, if this is where he takes me for a first date, he must really think I like him."

John Ross : I knew you liked good food. And this place still has the best jalapeño burger in town.

Elena : Yeah.

John Ross : I was pretty confident that I had you.

Elena : Oh.

John Ross : I don't know what I would do without you, Elena. These days, I feel like I'm walkin' on such shaky ground left and right, but when I'm with you, everything is still. When we get these rigs up and running, everything settles, I think that you and I should take a trip. Hmm.

Elena : What is it? Huh? What's wrong?

John Ross : Uh, sorry. I just remembered something for work. Do... do you mind if I go out and use the phone real quick?

Elena : Be right back.

 

Dallas - Ext. Restaurant

John Ross : Hello?

Man : Mr. Ewing. Vicente wants to meet with you tonight.

John Ross : You tell Mr. Cano I'm busy. I'll call him in the morning.

Man : You will come in one hour. He wants a progress report on the oil you promised. One hour, Mr. Ewing.

 

Vincente Cano’s home

Vincente : Word travels like oil in a pipeline, Mr. Ewing, and the word is there's no oil in your pipeline.

John Ross : Just give me a couple more days. You'll get your oil.

Vincente : You know, we have a dance in Venezuela called the Joropo. It's like a waltz, you know, except instead of the usual 3/4 tempo, it alternates between 3/4 and 6/8. 6/8 is very fast. Now... Alternating between the two tempos is very difficult. It takes a very... Skilled dancer... someone like me. My point is this. I can spot a good dancer when I see one, Mr. Ewing. And you... Are not a good dancer. Don't forget I own the lien on your family's ranch. That was part of the deal.

John Ross : Mr. Cano, I-I know that you're not interested in the real-estate business. You want oil. What if I were willing to make a trade for more time?

Vincente : A trade? For what?

John Ross : Information. Marta del Sol. We both know her as Veronica. She skimmed off the sale of Southfork. She lied to you about the purchase price, and she pocketed the difference. I found out, and she has been a real pain in my backside. So get your guys to spook her, chase her out of town back to Vegas. Keep her the hell away from me. From us.

Vincente : One more week, Mr. Ewing. That's it. But if we don't get what we were promised, we will take Southfork and everything beneath it.

 

Int. Southfork – Living room

John Ross : Lucy. What the hell?

Lucy : Sorry, John Ross.

 

Int. Southfork – Bobby’s office

John Ross : She in your pocket now? How'd you play her? Tradition, family, miss Ellie, and all that crap?

Bobby : She was never in the deal. She and Gary are siding with me. But I am glad that you took her out to brunch. It's nice to see you two staying so close.

John Ross : I owe J.R.'s investors. If I don't start producing oil by the end of this week, all hell is gonna break loose.

Bobby : I really had hoped that you kids would climb out of the hole this family dug. But J.R.'s just dragging you down with him.

John Ross : I cannot let my father hang out to dry.

Bobby : Well... If J.R. Were here... I'm sure he'd be proud.

John Ross : Uncle Bobby, you have to let me drill.

Bobby : This is what's happening, young man. I stop you from drilling, I link J.R. To the fraud, and I get my deed back. And then you and your daddy never set foot on my property again.

 

Sue Ellen’s office

Sue Ellen : You should've let me handle it.

John Ross : I would've gone straight to Gary. Fat load of difference that would've made. Bobby and Gary won't budge, I won't be able to drill, my daddy's backers will have my head on a pike, and this whole deal will go tits-up.

Sue Ellen : Have you heard from your father?

John Ross : You kiddin'? I got no clue where he is or how to get ahold of him. And he wants it that way.

Sue Ellen : You owe people oil, but it doesn't have to be Southfork oil. What about Elena's plot on the Henderson site?

John Ross : No, I am not gonna ask Elena to float me some barrels. I refuse to drag her into this mess.

Sue Ellen : She's in the oil business. She's in a mess already.

John Ross : Elena's the one good thing I got in my life, and I want to keep her that way. I want her to stay safe.

Sue Ellen : You asked me to help.

John Ross : Yeah, well, I changed my mind.

Sue Ellen : A hundred-year-old trust is not gonna hold up in court. If my boy doesn't find a way to dissolve it, his mama will.

 

Las Vegas

J.R : I've stared down worse barrels, Bum.

Bum : I sure wish I had your faith, J.R.

J.R : John Ross can handle himself. He's a chip off the old block. Did you get that info I asked for on Cliff's right hand?

Bum : I did. First off, his name's not Frank. It's Raheed Durrani. Cliff plucked him off of the streets of Islamabad30 years ago, took a real shine to the kid, treated him as his own... gave him an American education, college degree, fancy suits... everything but the heir-to-my-fortune part.

J.R : So he feels cheated?

Bum : Wouldn't you?

J.R : Guy's got a freakin' MBA, and he's still a gofer? A cheated man is a dangerous man. Just ask my son.

 

Dallas Hospital

Doc : So, we'll run the chorionic villus sampling against your husband's cheek swab, and we should have results by later this afternoon.

Rebecca : Thank you. Mm-hmm.

Christopher : The day I met you on that train, I didn't know where I was going. Elena had just stood me up. I was feeling sorry for myself. And then you sat across from me, this beautiful woman. You kept prodding me and prodding me until I came out of my shell. I thought you were so sweet... Genuine.

Rebecca : Christopher, I'm sorry...

Christopher : No, I'm the one who's sorry. I'm the one who fell in love with a lie.

Rebecca : No, I'm sorry for what I said yesterday about your birth parents. They abandoned you, and you would never abandon anyone. I know you, Chris. Maybe better than anyone.

 

Dallas - Restaurant

Elena : Why doesn't he just ask me himself?

Sue Ellen : Because he's a man. And worse, he's a Ewing man. And the Ewings always have to believe that they have everything under control. But the bigger truth is John Ross is a good boy, and he has a good heart, and he doesn't want you to feel that he's taking advantage. are very impatient and very unreasonable, and the barrels you would be giving him would only help to tide them over until John Ross can get his operation fully going.

Elena : John Ross knows I want no part of drilling on Southfork.

Sue Ellen : He respects that. It's what he wants. You wouldn't be drilling at Southfork. You would be helping John Ross keep his head above water. His father just dumped this into his lap, warts and all, and John Ross is just trying to make the best of it. I want my son to succeed.

Elena : And so do I. You're not the only one that cares about John Ross. But I also care about Christopher and Bobby. Don't you?

Sue Ellen : Elena, when the day comes that you have to choose between your child and anybody else, I hope you choose wisely. And as the sole investor in your growing enterprise, I hope you always make the wise choice.

 

Ext. Southfork – Drilling field

John Ross : Hey. I'm glad it's you. Look, I need to ask you something.

Marta : Whatever you need to ask her, I'll be sure to pass it on.

John Ross : How the hell do you have her phone?

Marta : Why don't we ask her together?

John Ross : Marta, what have you done?

Marta : There's a hotel at the corner of Walker and third... room 918. And don't even think about calling the police. I'll hurt her.

John Ross : Listen, you crazy, messed-up bitch, you lay one finger on her... Hello? Hello?

 

Dallas - Hotel

John Ross : Elena? Elena? Where the hell is she?

Marta : They've been following me all day. Thank God you're here.

John Ross : Marta, where is Elena?

Marta : I know it was you who sold me out to Vicente. It's okay.

John Ross : Elena?

Marta : She's not here. You need to help me.

John Ross : Help? Why would I help?

Marta : Because you got me into this!

John Ross : If you so much as scratch her, I will end you.

Marta : If you care about her safety at all, you will help me.

 

Elena’s home

Christopher : Hey. This a bad time?

Elena : Um, my phone's missing. I thought I left it at the restaurant, but it's not there.

Christopher : I'm sorry.

Elena : How are you doing?

Christopher : I've been better.

Elena : You shouldn't have found out the way you did. That was wrong of me.

Christopher : No, it... it wasn't. You know, you did what you thought was right. And now you have to do the right thing. Elena, I still want to be with you.

Elena : No, Christopher, we can't...

Christopher : It doesn't matter what the test says. And I know some part of you still wants to be with me.

Elena : Of course some part of me still wants to be with you.

Christopher : But you and John Ross...

Elena : No, you and your child. I can't get between that.

Christopher : We can make it work.

Christopher : I'm making things work with John Ross. We're happy. You have to stop this. Please.

 

Ryland Transportation – Harris’ office

Harris : I guess timing's everything, huh?

Bobby : Getting the police involved... I hate stooping to that. It's an ugly gesture. I apologize.

Harris : If by ugly, you mean cowardly, then yes, it was very ugly. And if you're not here to apologize, then I'm afraid it's gonna have to be a necessary gesture.

Bobby : It's not necessary, Harris. I apologize.

Harris : Linda, call my lawyer. Tell him I want to drop all charges against Mr. Ewing. Yeah. Thank you, dear. See? It's painless.

Bobby : I want to be very clear, Harris. My apology doesn't mean I take back what I did. You mess with my wife in any way, and I will beat you into next Sunday.

Harris : Not if you're smart, you won't.

Bobby : I was more than ready to go to court, but I didn't want to drag it out and cause my wife more pain. Pain you are responsible for.

Harris : Here, I thought you might come asking. So... Here you go. That's why you're here, isn't it? Find out what kind of person your wife really is?

Bobby : I know what kind of person my wife really is.

Harris : She's holding something back, and you want to know what. Here's your what. Why don't you go ahead and take a look inside? Come to your own conclusions. There's a lot about Annie you don't know.

 

Dallas - Hotel

Marta : Vicente froze my bank accounts. I have no money. And I really need to get out of the country.

John Ross : How much?

Marta : What?

John Ross : Money. How much money?

Marta : I don't want money.

John Ross : Then what the hell do you want?

Marta : I want you to take responsibility. You got me into this! You need to help me!

John Ross : Marta, I'm here to find Elena. Where the hell is she? You don't have her.

Marta : It was the only way to get you here.

John Ross : You stole her phone.

Marta : I need you to help me. Please, John Ross, please, please.

John Ross : Are you filming this? What did you think was gonna happen here? What is wrong with you?

Marta : I have earned what I have. I've earned my way out of the slums of Caracas.

John Ross : Congratulations.

Marta : I need to watch out for myself. And I thought we had that in common. But you're just a spoiled boy. You're not entitled to anything. Not me. Not your girlfriend's love. Nothing.

John Ross : Give me that.

 

Int. Southfork - Kitchen

Christopher : Well, whose side are you on?

Ann : Christopher, she never lied about her love for you. She lied about something in her past, something she was ashamed of.

Bobby : You know, if she hadn't told the truth, you'd still be happy and in love, and the news of this baby would have been met with joy instead of heartbreak. You can still have that life... you and Rebecca and your child.

Christopher : Well, maybe I don't want that.

 

Dallas – Ext. Hotel

John Ross leaves the hotel, and finds out Marta’s body on a car. She fell down by her room’s window.

 

Int. Southfork - Kitchen

Christopher : It's the doctor. Hello? Yes. W...why? A...all right, fine. Thank you. They wouldn't give me the results over the phone. They want me to come in.

Bobby : We'll come with you.

 

Dallas Hospital

Doc : DNA's a match. You're the father.

Christopher : You couldn't tell us this over the phone? When your wife was treated at the hospital last week, it was for nosebleeds and fatigue. She didn't know, and the doctors didn't know, that she was pregnant until they detected the HCG hormone in her blood-work. So it wasn't until today that we did the ultrasound and detected multiple heartbeats. You're having twins.

 

Rebecca : Come here. Those are our babies.

 

Int. Soutfork – Living room

Bobby : Charges are dropped.

Ann : I'm sorry you had to apologize.

Bobby : Don't be sorry. Harris gave me this. He said you'd know what it is. He said everything I need to know about you is in this envelope. I'd be lying, Annie, if I said I didn't want to know what made you so upset. I just wish you'd trust me enough to tell me. I don't need to open this. Everything I need to know about you... Is right here. I know you'll work through this on your own. But if you need me... I'm here. You can trust me.

 

Ext. Soutfork

Elena : You weren't at the rig. Where were you?

John Ross : Oh! Good to see you, too. What is it?

Elena : Mmm. Babe, I know you're in trouble.

John Ross : What? How could you...

Elena : sue Ellen talked to me. She told me about your father's investors.

John Ross : Elena, I can't ask you...

Elena : It’s okay. I want to help.

John Ross : You don't have to help.

Elena : I want to. We're in this together. I've made my choice.

 

Bobby : Officers, this has all been settled. Just talk to Harris Ryland.

Cop : Sir, we're not here for you. We're looking for your nephew.

John Ross : What's going on?

Cop : Sir, is this your car? We've got witnesses who say a man matching your description and your plates was seen fleeing the scene of a crime this afternoon.

Bobby : Well, this must be some mistake.

John Ross : What crime?

Cop : The murder of Veronica Martinez. I think you knew her as Marta del Sol. Sir, we need to ask you a few questions.

Rédigé par sabby

Kikavu ?

Au total, 22 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Ocepk80 
08.02.2021 vers 12h

magrenat 
25.04.2019 vers 18h

Morganegb 
10.02.2019 vers 19h

Sirena 
03.01.2017 vers 16h

Phoebe0102 
11.12.2016 vers 11h

Tayel 
12.09.2016 vers 01h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci au rédacteur qui a contribué à la rédaction de cette fiche épisode

sabby 
Ne manque pas...

Le nouveau numéro d'HypnoMag est disponible en ligne. Bonne lecture !
HypnoMag | Lire ce numéro

Activité récente

Photo du mois
Hier à 12:49

Calendriers
05.05.2021

Actualités
Ce n'est qu'un au revoir !

Ce n'est qu'un au revoir !
Il y a exactement 6 ans, je posais les premières fondations de ce quartier que j'avais tant désiré....

Mitch Pileggi rejoint le casting de 'Walker'

Mitch Pileggi rejoint le casting de 'Walker'
Mitch Pileggi (Harris Ryland) est de retour au Texas ! Il va retrouver Jared Padalecki avec qui il a...

Nouvelle déco à Southfork !

Nouvelle déco à Southfork !
Toute la famille Ewing est ravi de vous présenter son tout nouveau design, qui met à l'honneur cette...

HypnoCards | Procurez-vous la carte de 'Dallas'

HypnoCards | Procurez-vous la carte de 'Dallas'
De nouvelles HypnoCards viennent d'être livrées à l'instant, et les fans de Dallas vont pouvoir...

Jesse Metcalfe et Cara Santana se séparent

Jesse Metcalfe et Cara Santana se séparent
En couple depuis 13 ans et fiancés depuis 2016, le couple de Jesse Metcalfe et Cara Santana se...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

HypnoRooms

ShanInXYZ, Hier à 00:43

On continue le Voyage au centre du Tardis et on attends vos photos du Maître, où ça ? chez Doctor Who

Locksley, Hier à 11:24

Nouvelles HypnoCards en rayon ! Bonne collection et bon WE !

cinto, Hier à 19:32

petit rappel: la chaine cryptée française diffuse actuellement les 3 premières saisons de Queer As folk version us. Découvrez notre série!

ptitebones, Hier à 19:53

Hello, le calendrier de Mai est arrivé sur Manifest

Kika49, Aujourd'hui à 19:07

Le calendrier du mois de Mai est arrivé sur The Resident.

Viens chatter !